top of page

Le katazome de la maison Takada

Dernière mise à jour : 5 déc. 2023


Séchage à l'air libre des furoshikis réalisés grâce au katazome par la maison Takada

Lorsqu’on descend à la station Yugawara sur la célèbre ligne ferroviaire Tokaido, on est accueilli par un grand noren sur lequel est imprimé « Yugawara onsen », ou sources de Yugawara. C'est ce qui fait la renommée de cette ville, logée étroitement entre mer et montagne, à une heure de Tokyo. Ce noren a été fabriqué par feu Masahiko Takada, artiste teinturier reconnu pour sa technique du katazome, que j’ai eu la chance de rencontrer quelques années avant sa disparition.

Atelier de la maison Takada

Aujourd’hui, son fils aîné Chota, qui a travaillé quinze ans aux côtés de son père, perpétue la tradition du katazome avec l'aide de sa mère, dans le magnifique atelier qui surplombe Yugawara et la côte.


C’est ici même qu’ont été confectionnés les norens de couteaux pour notre boutique il y a quelques années.

Cette année, pour les fêtes, nous allons exposer et vendre une collection de furoshikis de la maison Takada à l’atelier DOMA.


Le furoshiki qui commence à être connu et adopté en France, est un grand carré de tissu qui sert à emballer différentes choses à offrir ou à transporter. Il permet d’emballer toutes sortes d’objets de manière très astucieuse et bien sûr écologique. Il est aussi polyvalent que le petit sac de course pliable, mais bien plus élégant.


Furoshikis avec ustensiles de cuisine séchant à l'air libre

Les carrés de M.Takada sont en réalité bien plus que des furoshikis, ils peuvent être utilisés comme une petite nappe sur un meuble ou simplement encadrés au mur tellement les designs et les teintures sont sublimes.


En effet, son père, dont il a hérité tout le savoir-faire, était le disciple et bras droit de Serizawa Keisuke, un grand maître d’art et design textile, nommé trésor national vivant en 1956. Ses œuvres de teinture katazome qui ont fait sa réputation sont exposées dans le monde entier et deux musées lui sont consacrés au Japon.


Le katazome est une technique particulière de teinture utilisant des colles appliquées sur un support au pochoir, ce qui permet de préserver ces zones des pigments lorsque la teinture est appliquée.


Les sujets et motifs du pochoir sont découpés à la main dans du papier. La colle épaisse est fabriquée à base de farine de riz et appliquée sur le support à l’aide d’une spatule. Une fois la colle sèche, le support est teinté par immersion ou par application, en plusieurs couches pour créer des nuances de couleur ou donner de la profondeur. Les textiles sont ensuite cuits en vapeur, lavés et séchés à l’air libre dans leur jardin. Selon la complexité de la teinture et la météo, chaque pièce peut prendre plus de dix jours à réaliser.

Pour l'atelier DOMA, nous avons sélectionné des furoshikis aux motifs divers et coloris éclatants, comme la déclinaison de mont Fuji, ou les mizuhikis, ces nœuds symboliques japonais que l'on met sur les offrandes, ou encore les motifs d'ustensiles de l'ère Showa. À venir découvrir en décembre à l'atelier DOMA ou en ligne sur atelier-doma.com.

Furoshikis avec mont fuji vert étendu dans le jardin de la maison Takada

Emaballage zeros déchet de pierres avec un furoshiki fabriqué par la maison Takada
 

L'atelier DOMA est un atelier-boutique de coutellerie spécialisé dans les couteaux japonais et les pierres d'affûtage situé dans le 12ᵉ arrondissement de Paris. Nous proposons des formations en affûtage de couteaux tous niveaux, en groupe et en privé, animées par Marina Menini spécialiste en coutellerie japonaise, ainsi qu'une sélection de pierres japonaises d'affûtage, couteaux japonais et ustensiles de cuisine.










209 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page